La Commanderie de Peyrassol

A cheval sur les communes de Flassans et du Luc en Provence, Peyrassol est l’un des domaines viticoles provençaux les plus réputés. Au cœur de l’hiver, les équipes préparent les beaux jours et travaillent actuellement à encore mieux accueillir les visiteurs sur place. Interview à bâtons rompus avec Alban Cacaret, Vice-Président des vignobles Austruy. 

 

M. Cacaret, pouvez-vous vous présenter ainsi que Peyrassol ?

Je suis le Vice-président des Vignobles Austruy qui regroupent les 5 vignobles que mon oncle, Philippe Austruy, a acquis et rénové depuis 20 ans. Sa première acquisition a été Peyrassol en 2001. Je suis arrivé à ses cotés en 2003 et réside depuis lors à Peyrassol. C’est une propriété à part : une histoire de plus de 800 ans qui débute au moyen-âge avec les Templiers, un terroir unique. Lové au sein d’un immense cirque délimité au sud, ouest et nord par les hautes collines de Flassans et à l’est par les falaises du Luc. La biodiversité qu’on y trouve est unique en Provence. Sur les 800 Ha du domaine, les 90 ha de vignes côtoient les 2400 oliviers, la forêt discute avec plus de 80 œuvres d’art contemporain.

 

Peyrassol connaît actuellement des transformations sans précédents. Pouvez-vous nous en dire plus ?         

Construction d’une cave, restructuration du vignoble, acquisition de nouvelles parcelles, création d’un bistrot, de chambres d’hôte, d’un parc de sculpture …. Ça fait 20 ans que nous sommes en travaux ! Aujourd’hui nous repensons l’entrée du domaine, la boutique, le restaurant, le centre d’art car nous recevons de plus en plus de visiteurs et souhaitons continuer à les accueillir de la plus belle des manières. Tout devrait être fini à Pâques.  

Comment passe-t-on d’une commanderie à l’un des plus importants vignobles de Provence ?

Les Templiers en leur temps ne s’étaient pas trompés : de l’eau, un beau terroir, un climat particulier. Tout était réuni pour élaborer de bons vins, même si ce n’était pas la seule culture à l’époque. Vient ensuite le travail de l’Homme. Mme Rigord, l’ancien propriétaire, avait déjà commencé à faire parler de Peyrassol, surtout au travers de ses vins rouges. Et puis il y avait ce vin rosé. Nous avons tout de suite compris que ce vin pourrait devenir LE vin de la Provence.  Nous avons été intraitables sur la qualité, nous avons innové étant par exemple dans les premiers à proposer des magnums de vin rosé, nous avons communiqué et développé une équipe commerciale. Le succès du vin rosé est toujours propice au développement des domaines de Provence mais je pense que nous avons grandement participé à ce succès. Et puis nous avons très tôt ouvert les portes du domaine accueillant toute l’année, tous les jours (sauf le dimanche en hiver), proposant depuis plus de 15 ans de la restauration, de l’hébergement, des visites … voilà quelques pistes, mais à bien y réfléchir, rien de tout cela n’aurait pu voir le jour sans une passion sincère et entière pour le lieu, le vin, sans une équipe motivée.

Au sein de Peyrassol, quelles sont vos attributions et prérogatives et comment s’y organise le travail ?

Peyrassol est un domaine important. Le chef de culture s’appuie sur une équipe solide, sur des saisonniers investis et quand le temps presse sur des prestataires méticuleux. A la cave, le maître de chai peut compter sur 3 aides cavistes. Il y a aussi toutes la partie hébergements, restauration, événementiel, jardin, parc de sculptures que le directeur du domaine supervise. Enfin, il faut coordonner tout cela, je m’y attache.

Oenotourisme, art contemporain, table d’hôte sont autant des quelques secteurs d’activités condensés sur le vignoble. Quels sont vos prochains défis ?

Recevoir, accueillir : c’était déjà le sens même d’une commanderie ! la table de Peyrassol, l’hébergement, l’art contemporain, les visites guidées, nous travaillons à un nouveau défi : La ferme Biologique de Peyrassol. Elevage et maraichage vont nous permettre de fournir le restaurant et peut être plus. C’est un projet qui nous tient à cœur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’hiver, la vigne est loin d’être abandonnée, quels sont les activités sur le pied de vigne et les parcelles en cette saison ?

On pense souvent que l’activité d’un vignoble est intense essentiellement pendant les vendanges. Il n’en est rien. L’hiver est aussi une période de travail important. Les Labours, les semences, le prétaillage, la taille, l’amendement, la réparation du palissage … autant de taches qu’il faut effectuer dans des conditions climatiques souvent difficiles. Imaginez seulement que 2.4 Millions de coups de sécateurs seront donnés à Peyrassol pendant la taille !

 

Lorsque l’on évoque Peyrassol, l’on pense prestige. Êtes-vous pour autant devenu inaccessibles ? 

Nous travaillons beaucoup pour faire de Peyrassol un très beau vignoble. Nos vins sont très souvent médaillés, les jardins sont classés « Jardins Remarquables », nous avons été retenus comme le domaine n°1 de l’œnotourisme en France mais nous ne faisons pas cela pour nous ! 

Nous faisons tout cela pour le partager et, sincèrement, Peyrassol reste accessible.

 

Votre accord met-vin idéal ? 

Château Peyrassol blanc 2018 – tartines de truffes, huiles d’olives et gros sel

Peyrassol, cuvée des Commandeurs rouge 2019 – Caillette de Rudy Cal

Envie d'en savoir + ? ► www.peyrassol.com

https://www.facebook.com/ChateauPeyrassol

 

Prochainement

Flassans Info

Retrouvez tous les numéros des bulletins municipaux de la commune

Consulter les bulletins

Plan de la ville

Le plan complet de Flassans, avec ses points d’intérêts, les voies publiques et les informations utiles

Télécharger le plan