Covid-19 : mesures à destination des professionnels de santé

 

COVID-19 Dispositions municipales de garde d’enfants à destination des professions prioritaires

En conformité avec les mesures annoncées par le Gouvernement, les établissements scolaires et la crèche municipale seront désormais fermés au public, et ce jusqu’à nouvel ordre.

⮚ Toutefois, un service de garde minimum sera assuré par la Commune pour les enfants des professionnels prioritaires du secteur sanitaire et médico-social (liste à télécharger ci-après). 

⮚ Ces enfants peuvent être confiés, dans les modalités habituelles de garde, aux employés municipaux. 

⮚ Les parents exerçant une profession prioritaire devront se présenter à l’établissement d’accueil munis de leur carte professionnelle de santé (CPS) ou d’une fiche de paye avec mention de l’établissement employeur.

Etant donné la suspension des livraisons de repas par la société Elior, il est demandé aux parents concernés de fournir un repas froid ou pique nique à leurs enfants, dans l'attente d'une solution alternative. 

Liste des professions de santé prioritaires : 

Services de l’Etat (central et déconcentré)

- Personnels des agences régionales de santé (ARS) et des préfectures chargées de la gestion de l’épidémie

- Agents du ministère des solidarités et de la santé chargés de la gestion de l’épidémie

Professionnels de santé libéraux

- Médecins

- Sages-femmes

- Infirmières

- Ambulanciers

- Pharmaciens

- Biologistes

Tous les Personnels des établissements de santé et tous les personnels des établissements sociaux et médico-sociaux suivants :

- EHPAD et EHPA (personnes âgées)

- Etablissements pour personnes handicapées

- Services d’aide à domicile

- Services infirmiers d’aide à domicile

- Lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé

- Nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus

- Etablissements d’accueil du jeune enfant et maisons d’assistants maternels maintenus ouverts


ico file 14032020-covid19__enfants_-3ans-1.pdf (pdf - 91.02ko)

⮚  Les autres modes d’accueil, en particulier les assistant(e)s maternel(le)s, sont mobilisés pour accueillir les autres enfants.

Les assistant(e)s maternel(le)s employé(e)s par un particulier ou un établissement ou un service d’accueil familial (crèche familiale ou établissement multi-accueil familial) continuent à accueillir des enfants à leur domicile. Pour celles qui sont employées par un établissement ou service, les regroupements sont suspendus à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre.

Les assistant(e)s maternel(le)s exerçant à domicile (salariées de particuliers employeurs ou de crèches familiales) sont autorisé(e)s à accueillir jusqu’à 6 enfants de moins de trois ans à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre. Ils informent leurs PMI du recours à cette disposition et des coordonnées des parents d’enfants accueillis, par email ou téléphone, selon la procédure prévue au deuxième alinéa de l’article D421-17 du code de l’action sociale et des familles pour les situations urgentes et imprévisibles.

 ⮚ Par ailleurs, restent ouverts les établissements d’accueil du jeune enfant (crèches, halte garderies, multi-accueil) rattachés à un établissement de santé, social, médico-social ou aux services de l’Etat chargés de la gestion de l’épidémie, ainsi que les micro-crèches et les maisons d’assistants maternels lorsqu’elles accueillent au maximum 10 enfants.

 

⮚ Tous les autres établissements et maisons d’assistant(e)s maternel(le)s sont fermés jusqu’à nouvel ordre.