A propos de la canicule

Qu'est-ce qu'une canicule ?

En France, on parle de canicule lorsque, pendant au moins trois jours consécutifs, les températures minimales et maximales dépassent des seuils définis pour chaque département. Les seuils varient de 17°C à 24°C la nuit, et de 32 à 36°C le jour selon les départements. Dans le Var, les seuils retenus sont de 33°C le jour et 23°C la nuit. 

Comment le corps réagit-t-il en cas de fortes chaleurs ?

En cas de fortes chaleurs, la température du corps va avoir tendance à s’élever. Pour réguler la température et se maintenir à 37°C, le corps va devoir mettre en place plusieurs mécanismes. L’un d’entre eux est la transpiration.

Concrètement, quand il fait chaud, on transpire. Les petites gouttelettes d’eau de la sueur s’évaporent sous l’effet de la chaleur. Ce passage d’eau liquide à de la vapeur provoque du froid, ce qui permet au corps de se refroidir et de rester à 37°C.

Quelles sont les conséquences de la chaleur sur la santé ?

La chaleur peut avoir un impact très rapide sur la santé. Si la température du corps augmente trop, on ressent rapidement un malaise et l’état de santé peut se dégrader rapidement. L’hyperthermie (température du corps supérieure à 40°c) et la déshydratation peuvent conduire au décès, ou à des séquelles importantes.

  • L’hyperthermie ou « coup de chaleur » : une personne qui ne transpire pas assez a une température corporelle qui augmente et ne peut se maintenir à 37°C. Ce risque concerne principalement les nouveau-nés, les jeunes enfants et les adultes particulièrement exposés à la chaleur (sportifs ou travailleurs en extérieur).
  • La déshydratation : une personne qui transpire et ne boit pas assez se déshydrate (le corps manque d’eau). Ce sont les personnes âgées qui sont les plus exposées à ce risque.

Quelles sont les personnes les plus à risque face à la chaleur ?

Tout le monde peut souffrir de la chaleur. Les personnes les plus à risque sont les personnes âgées, car elles sont particulièrement fragiles, ainsi que les nourrissons.

Les personnes ayant une activité physique importante pendant les périodes de chaleur y compris si elles sont jeunes et en bonne santé car l’activité physique augmente la température du corps et le risque de déshydratation.

Les travailleurs exposés à la chaleur en intérieur (boulangerie, restauration, pressing) ou en extérieur (travailleurs du BTP, manutentionnaires, déménageurs, etc.) peuvent se déshydrater rapidement. De plus, la chaleur diminue la vigilance et augmente le risque d’accident du travail.

Les personnes sans abri, car elles ne peuvent pas toujours se protéger facilement de la chaleur ou avoir accès à l’eau.

Comment se protéger de la chaleur en période de canicule ?

Pour tous et notamment pour les personnes âgées, femmes enceintes, bébés ou personnes en situation de handicap, il est nécessaire d’adopter les bons réflexes :

  • boire régulièrement de l’eau
  • mouiller son corps et se ventiler
  • manger en quantité suffisante
  • éviter les efforts physiques
  • ne pas boire d’alcool
  • maintenir son habitation au frais en fermant les volets le jour
  • passer du temps dans un endroit frais (cinéma, bibliothèque, supermarché ...)
  • donner et prendre des nouvelles de ses proches
  • porter des habits amples et légers. Préférer le coton, qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration
  • pendant les heures les plus chaudes, se reposer dans un lieu frais.

Quels sont les conseils de prévention pour les personnes âgées en cas de fortes chaleurs ?

Les personnes âgées constituent une population particulièrement à risque d’hyperthermie et de déshydratation. Il est donc très important qu’elles se protègent au maximum de la chaleur comme par exemple :

  • passer plusieurs heures par jour dans un endroit frais ou climatisé, se mouiller régulièrement le corps pour abaisser leur température corporelle (par exemple en s’appliquant des linges ou un gant humides sur le visage, les bras, le cou ; se vaporisant de l’eau sur le visage...)
  • boire suffisamment (environ 1,5 litre d’eau, c’est-à-dire la quantité d’eau qu’elles sont en mesure d’éliminer).

Manger suffisamment (si besoin en fractionnant les repas) pour apporter les sels minéraux nécessaires à l’organisme. 

Comment protéger les enfants de la chaleur ?

La chaleur expose rapidement les nourrissons et les jeunes enfants à une déshydratation qui peut être grave. Il est donc essentiel de :

  • garder les enfants dans une ambiance fraîche. A l’intérieur, ne pas hésiter à laisser les bébés en simple couche, particulièrement pendant le sommeil, et les jeunes enfants en sous-vêtements. Leur proposer des bains dans la journée ;
  • ne jamais laisser seuls les enfants dans un endroit surchauffé, une pièce mal ventilée ou une voiture, même pour une courte durée ;
  • éviter de les faire sortir aux heures chaudes de la journée. En cas de sortie, les vêtir légèrement en préférant des vêtements amples, légers, de couleur claire sans oublier un chapeau ;
  • proposer régulièrement à boire et prévoir d’emporter, lors des déplacements en voiture, des quantités d’eau suffisantes ;
  • être particulièrement attentif aux enfants ayant des problèmes de santé et/ou prenant régulièrement un (des) médicament(s). Renseignez-vous auprès de votre médecin sur les précautions complémentaires à prendre ;
  • Appeler sans tarder un médecin en cas de fièvre ou de modification du comportement de l’enfant ;
  • Si vous allaitez votre enfant, le lait maternel assurera une hydratation adéquate, mais n’oubliez pas de vous hydrater vous-même.

Quels sont les conseils de prévention à mettre en œuvre pour la sécurité et la santé des employés ?

Le Plan national canicule (PNC) prévoit des mesures simples visant à assurer la sécurité et la protection de la santé des travailleurs. Sous la responsabilité de l’employeur, les moyens prioritaires de prévention des risques liés aux fortes températures à mettre en œuvre sont :

  • l’aménagement des horaires et/ou des postes de travail
  • l’aménagement de l’environnement de travail (en installant, par exemple, des points d’eau potable à proximité des postes de travail)
  • la diminution de la charge physique des postes les plus pénibles
  • l’information des travailleurs.

De manière plus générale, il est conseillé aux travailleurs de :

  • boire beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour
  • être vigilant pour leurs collègues et eux-mêmes
  • protéger leur peau et leur tête du soleil
  • signaler s’ils se sentent mal.

Quels sont les documents d’information disponible pour le grand public ?

Media