Clap de fin pour Danielle Dalmai

Samedi 6 octobre, une quarantaine d'amis, proches, anciens élèves et connaissances s'étaient donné rendez-vous à la salle B. Gavoty pour assister à la dernière sur les planches de Danielle Dalmai. 

Dans un spectacle programmé par le service culturel et conçu sous forme de saynètes au titre annonciateur de "La vie, quel cinéma" la Compagnie du manteau d'Arlequin, composée pour l'occasion de 4 comédiens Daniel Serrus, Dominique Auzet, Cathy Lopez et Danielle Dalmai, a fait revivre quelques scènes cultes du cinéma français. 

Ce spectacle, précédé d'un intermède musical, était la dernière prestation de Danielle Dalmai, après quarante ans de carrière en tant que comédienne (vingt ans professeur d'art dramatique au conservatoire).

Avec plus de cinquante rôles à son actif, allant de la comédie au dramatique, celle qui s'est installée à Flassans avant de prendre sa retraite, avait l'occasion une nouvelle fois de démontrer l'étendue de son talent. 

Grande comédienne méconnue, Danielle Dalmai est sortie du conservatoire d'Alger avant de vivre une période creuse. Décision est alors prise de rejoindre la métropole à Saint Raphael, où elle reprend le théâtre dans l'équipe de Jean-Louis-Chales.

Avec ce dernier, elle participe à trois reprises au festival d'Avignon avec Charlotte et Savarin et Cher menteur.

Rapidement reconnue pour ses facultés, elle est chargée de donner des cours à Saint-Raphael, Ramatuelle et Draguignan.

C'est en 1979 qu'elle crée le théâtre de La traverse et endosse rôles sur rôles avant d'être, en 1987, engagée comme professeur d'art dramatique au conservatoire de Saint Laurent du Var. 

Elle décide de venir s'installer à Flassans en 2007 et sa passion du théâtre ne la quitte pas. Elle y crée la compagnie des Hautes aires. 

La comédienne donne des cours à Néoules durant trois ans et aujourd'hui c'est avec ce spectacle "La Vie quel cinéma !", qu'elle a arrêté désormais sa carrière consacrée au théâtre. Bien qu'elle ne fut jamais en haut de l'affiche, elle aura eu à coeur de faire partager au public l'étendue de son talent.